accueil
 retour entrée listes

Les communes du Béarn

 

  L ...de Lons à Lys  

 

  D. E. F

H. I. J

 M 

  N. O 

  P. R  

  S 

T. U. V 

de Laà-Mondrans à Lahourcade de Lalongue à Lédeuix de Lee à Lonçon

>>>Pour  connaître  le  nom  du  maire  de  chaque  commune  béarnaise  -à trouver-  : clique  ici 
Population => premier chiffre en 1990, deuxième chiffre en 2009

LONS

canton de Lescar

code postal = 64140

t mairie = 0559 403232


escriut

superficie = 1153 ha

population = 11154/12352 hab

altitude = 162m

        - Commune récemment promue : Commune la plus jeune d'Aquitaine avec 1/3 des habitants de moins de 20    ans.  La population a beaucoup crû depuis le dernier recensement, représentant la progression démographique la plus importante du Béarn , en 20 ans , au niveau des villes.  Lons connut par le passé plusieurs noms biens différents:  Lod au XII°, Laoss, Loth, Leus...
Une interprétation de l'étymologie du nom opte pour :
" boue, limon, d'où ...terre vacante "
         Malgré ce terrain d'origine peu propice à une implantation humaine,  le territoire de la commune s'est révélé très riche en tumuli (pluriel de tumulus) dont certains ont livré des vestiges intéressants, dont des  urnes décorées, des vases en céramique, ainsi que des objets métalliques, provenant notamment d'armes.
         Lons eut une célébrité en la personne de Guy de Lons ,évêque de Lescar, qui fit construire la cathédrale en 1120.     
     Une côte des cagots laisse supposer que Lons  abrita une colonie importante de ce "peuple humilié", dont on s'interroge toujours sur les origines.
    * Mais pour quelle(s) raison(s) , les lonsois s'étaient vus attribuer autrefois le peu flatteur surnom de : " Parrats " .
>>>Un bon conseil: essayez-vous
donc au sport béarnais nioulouke : les quilles de neuf
~Fête communale fin juin.                                                                [ Pour en savoir plus ]

LOUBIENG

canton d' Orthez

code postal = 64300

t. mairie = 0559 691911




superficie = 2343 ha

population = 447/462 hab

altitude = 75m

                     - Situé sur la sinueuse et touristique route de Navarrenx à Orthez , le village apparaît sous le nom de Lobiein en 1286. Ce fut une Place fortifiée par Gaston III, vicomte de Béarn. Témoins de cette époque, les vestiges d'une tour décapité nommée : "La Touno", dont la boîte noire (si elle était retrouvée) pourrait nous livrer de forts intéressants secrets. Le village était très important au moyen-âge , renfermant 600 habitants environ. En 1881, on recensait 774 loubiengeois, apogée démographique.
Loubieng fut rattaché, le 1° janvier 1973, à Maslacq , duquel il fut détaché le 20 janvier 1978, pressé de reprendre son indépendance.
              Sur les hauteurs du village, bien qu'isolée, la Ferme Tilh sert de cadre depuis 6  ans à des concerts de qualité, grâce à l' excellente initiative de l'association
" TILH, ARTS ET MUSIQUE EN BÉARN "
~Fête communale le 1° dimanche de septembre.                                                                      [ Pour en savoir plus ]

LOURDIOS-ICHERE

canton d' Accous

code postal = 64570

tél. mairie = 0559 344158


escriut

superficie = 1624 ha

population = 150/153 hab

altitude = 450m

                      - Village agricole très coquet, entre l'axe de la vallée d'Aspe et l'axe de la vallée du Barétous. Il se situe dans un vallon -qui mérite son qualificatif de verdoyant-, s'ouvrant sur une vallée -méritant celui de pittoresque. 
    Lourdios (nommé Ordios en 1695) ; un ancien quartier d'Osse , fut réuni en
1820 à la partie occidentale d'Ichère qui était un quartier de Sarrance , pour former une nouvelle commune. On compta jusqu'à douze moulins sur le Lourdios, cette belle rivière, aujourd'hui très fréquentée par les pêcheurs. Il y a une tentative pour y implanter le saumon.
 
* Les lourdiossiens se voyaient autrefois désignés sous le sobriquet non injurieux , contrairement à la plupart , de "Lataires" , c'est-à-dire: ceux qui font des lattes.
NCe village s'est mis en scène pour raconter son histoire: parcours fléché à suivre; Musée éco-pastoral à visiter.
~Fête communale mi-mai.   
~Fête de la Transhumance début juin " Sur le chemin de l'herbe"                   
                                                                                                                             

      [ Pour en savoir plus ]

LOURENTIES

canton de Pontacq

code postal = 64420

tél mairie = 0559 041229

tumulus


escriut

superficie = 900 ha

population = 277/354 hab

altitude = 363m

 & Communauté de Communes d'Ousse-Gabas.  - Lieu bien irrigué par le Gabas,  la Bayle et le  ruisseau de Prat, il s'est installé sur un plateau verdoyant, tout proche de la curieuse enclave bigourdane. 
        Nommé
Florenties-Darrer en 1385 où il comptait 10 feux, le village prit le nom d' Eslourenties-Darrer, avant d'adopter son nom actuel .
Nom qui a vraisemblablement un lien avec les fleurs comme la voisine  d'Eslourenties-Daban . L'inévitable seigneurie dépendait du puissant ordre de Malte de Caubin.
    Un grand tumulus a livré un important matériel , notamment urnes cinéraires et vases.
~Fête communale le 1° dimanche de septembre.                                                            

[ Pour en savoir plus ]

LOUVIE-JUZON
Lobier-de-Baish

canton d' Arudy

code postal = 64260

tél.mairie = 0559 056170


  escriut

Marché le mercredi


 

superficie = 5565 ha

population = 981/1143 hab

altitude = 420m

                               - Désigné en 1100 sous le nom de Luperinum , qui  étymologiquement, indique un : "endroit hanté par les loups"   (lupus), auquel vient s'adjoindre Juzon signifiant  "inférieur" (jusanum). La famille seigneuriale des D' Espalungue , en délaissant ses privilèges, rendit un grand service aux ossalois, qui purent ainsi conserver les immenses landes du "Pont-Long". A l'image de nombre de villages béarnais, Louvie eut sa fontaine des fées dite de Saint-Jean. Pour y être le plus efficace, les ablutions devaient s'y faire la nuit précédant la Saint-Jean.
Louvie est aujourd'hui un centre d'activités touristiques et de loisirs bien situé et bien pourvu, à l'entrée de la vallée d'Ossau.

   
L'orgue rococo de son église, et ses  900 tuyaux, permet le déroulement chaque année au mois de juillet, d'un festival de qualité , apprécié et fréquenté: " les Estives de Louvie ". La quasi-totalité des éléments datant des XVII° et XVIII° l'a faite classer aux MH. 
~Fête communale le dimanche suivant le 11/11.  
~Estives Musicales Internationales   / fin juillet-début août
~Course pédestre l'Ossaloise , fin juin

                                                                                                       
                   

  [ Pour en savoir plus ]





LOUVIE-SOUBIRON
Lobier-de-Haut

canton de Laruns

code postal = 64440

tél.mairie = 0559 53709


escriut

superficie = 2666 ha

population = 121/120 hab

altitude = 600m

                          - Lobiher Susoo en 1376. Etymologiquement: " endroit hanté par les loups ", et "supérieur" (superanum). Village pittoresque, dont la rue grande escalade la colline, entre de vieilles maisons ossaloises typiques. Il comptait parmi les seigneuries fondées par la dynastie des  Moncade. La terre noble apparaît sous le nom de "L'ostau deu Senhor de Lobier".
La commune posséda des carrières de  marbre blanc de grande qualité , lequel servit à la décoration de l'église de la Madeleine à Paris et aux statues de la place de la Concorde.
 
* Curiosité:il faut franchir un col (le col de louvie) pour accéder au hameau des Echartès, situé dans la vallé de l'Ouzom. Vu l'éloignement, il possède une mairie annexe. Le hameau de LISTO, à 850m d'altitude, est quasiment déserté des conséquences d'une avalanche meurtrière survenue en 1893 qui ensevelit plusieurs  hommes partis à la recherche de juments.   
~Fête communale le 11/11.                                                            

  [ Pour en savoir plus ]

LOUVIGNY

canton d 'Arzacq

code postal = 64410

tél mairie = 0559 044554


escriut

superficie = 700 ha

population = 112/124 hab

altitude = 193m

GR65

               -  Le village et mentionné en 984 sous le nom de "Vicecomitatus Lupiniacensis" lorsque le vicomte de Louvigny devenu indépendant, entreprit de défricher un tertre pour aider à la construction d'un monastère (La Réole). Il demeure de cette période, les traces d'un ensemble fortifié dit : " Lou Castet " .  Le bourg appartint longtemps au Comté du Marsan. Au XII°, Arnaud Guillem de Marsan fut l'instigateur d'une guerre farouche contre Gaston, seigneur de Béarn et maître de ce monastère. Le différent fut réglé à la cour de Béarn. Au moment des guerres de religion, le chapitre épiscopal de Lescar vint s'y installer. Il ne reste que quelques grosses pierres  du château originel.
 Le village a vu passer les pèlerins de Compostelle empruntant la voie du Puy, au moyen-âge et les revoit passer depuis quelques années.
~Fête communale début septembre.                                                            

[ Pour en savoir plus ]

LUC-ARMAU

canton de Lembeye

code postal = 64350

tél mairie = 0559 685076


escriut

superficie = 585 ha

population = 105/111 hab

altitude = 300m

                     - Situés  sur une crête de coteaux , en bordure de la Bigorre, les deux villages furent réunis très tô t, dès  1381. Etymologiquement; vient de "lucus = bois sacré" ; tandis qu'Armau révèlerait un "lieu désertique". Cité en 1385," l'Espitau deu Luc" ne comptait alors que 4 feux .Le Luc était le siège d'une commanderie- hôpital , fondée dès le XII° par l'Ordre de Malte et où faisaient étape les pèlerins de Compostelle empruntant le chemin vicomtal, en fait , la voie de Provence. Le seigneur des lieux était Commandeur de l'ordre de Malte. Ce puissant commandeur était admis aux États du Béarn en qualité de seigneur et non en tant que supérieur ecclésiatique. 
 
* Antan, un dicton disait :
"Lo qui passa per Luc / E qui's drom a Anòia / Que se'n pòt passejar per on lo diable volha."
~Fête communale mi-janvier.                                                              

[ Pour en savoir plus ]

LUCARRE
Lucarrèr

canton de Lembeye

code postal = 64350

tél mairie= 0559 774428


escriut

superficie = 332 ha

population = 51/60 hab

altitude = 331m

             - Sis dans le Vic-Bilh (le vieux pays) . Etym= "bois, forêt, située à l'ouest", ceci par rapport à la voisine de Luc Armau.. Lucarré se trouve sur l'ancien "camin roumieu" venant d'Auch précédant la vía Tolosana. Le château est une ancienne abbaye laïque, mentionnée en 1385. Elle appartint un temps  à Gauthier de Cofitte, capitaine catholique, auquel elle fut confisquée pour sa participation active lors de la guerre de religion. La seigneurie  fut achetée  par la "maison de Nays", originaire de Bretagne, établie au Béarn au XVI°. Une de ses représentantes fut guillotinée sous la révolution.
 
~Fête communale le 3° dimanche de juillet.                                                           

  [ Pour en savoir plus ]

LUCGARIER
Lucgarrièr

canton de Pontacq

code postal = 64420

tél mairie = 0559 041299

chemin H IV


escriut

superficie = 567 ha

population = 288/299 hab

altitude = 230m

 &Communauté de Communes d'Ousse-Gabas. 
- Son nom est dérivé du latin
"lucus: forêt" et de "garrièr: taillis de chênes". En 1385 le village  , nommé Garier, relevait du bailliage de Pau. A l'instar de la quarantaine d'autres communes du Béarn, le bourg eut sa "fontaine miraculeuse" particulière.
 
* Les lucqgariérais (et non lucq arriérés) étaient surnommés autrefois: "Los gravassèrs" c'est-à-dire, ceux qui vivent dans la boue.

~Fête communale le dimanche suivant le 21 août.    
~Rendez-vus des Passionnés fin juin                                                       

  [ Pour en savoir plus ]

LUCQ-de-BEARN

canton de Monein

code postal = 64360

tél.mairie = 0559 343809


escriut

superficie = 4877 ha

population = 969/1012 hab

altitude = 187m

            - Village au passé historique très riche. Il est cité dès le X°  , sous le nom de  "Villa Quae Vocatur Luc", puis au XI°; "Sanctus-Vincenius de Sylva-Bona" ; en 1365 "Sent-Bisentz de Luc" et " Luc" au grand recensement de 1385 (dans lequel étaient relevés 180 foyers). Étymologiquement, son nom vient de "lucus: bois sacré" en latin.
    Une légende veut que le village ait été fondé vers 544 par
Childebert, fils de Clovis, ayant guerroyé dans les Pyrénées. L'énigme d'un sarcophage paléo-chrétien trouvé à Lucq entretient cette légende. Selon d'autres, il s'agirait du tombeau de Sainte-Quitterie.
    Le village prit son essor à la suite de l'installation d'un
"monastère" , lequel  comprenait un immense territoire s'étendant jusqu'aux portes d'Oloron . La haute tour qu'il en reste, montre par sa hauteur, l'importance qu'avait le bâtiment.  Ce monastère fut l'objet de nombreux legs et donations qui l'enrichirent énormément et
"détournèrent les moines de leurs règles fondamentales", entraînant ainsi un début de décadence. Un dicton résume ainsi cette période: " Ha coum loos mounyes de Luc: Que s'amassaben coum mousquilhous, près deu barricou, E peus dus caps, que l'abroucaben, Enta-n habé mey lèu de bou" .
Ce monastère  fut détruit par les troupes de Montgoméry en l'année noire 1569.
   
~Fête communale le dimanche suivant le 22/01.                                 

[ Pour en savoir plus ]




LURBE-
SAINT-CHRISTAU

canton d' Oloron Est

code postal = 64660

tél mairie = 0559 344025


escriut

superficie = 747 ha

population = 235/232 hab

altitude = 300m

                                - Lurbe , dont le nom signifierait "terre en contrebas",  s'est accolé le nom de Saint-Christau en 1955. Blottie dans un parc splendide de 60 ha, la station thermale de Saint-Christau  est de par ses sources ferro-cuivreuses à 13°, la seule station européenne des affections des muqueuses et en particulier des affections buccales et dermatologiques. Elle était réputée autrefois pour guérir la lèpre. La fréquentation en est très ancienne comme le prouve une statuette représentant une divinité gauloise, découverte sur les lieux.
     A l'origine, Gaston IV le Croisé fonda à Saint-Christau une commanderie qui dépendit plus tard, de l'abbaye de Sainte-Christine du Somport. A côté de l'hôpital, une maladrerie recevait les lépreux.
 
* Un dicton disait autrefois: "A Sent Cristau , Pèthmuda lo malaut".
  
~Fête communale fin décembre.                                                  

[ Pour en savoir plus ]


LUSSAGNET-LUSSON
Lussanhet

canton de Lembeye

code postal = 64160

tél. mairie= 0559 774180


escriut

superficie = 674 ha

population =147/176 hab

altitude = 225m

             - Dans le long vallon du Grand Lées, striant le Vic-Bilh, le village apparaît au XII°s sous le nom de Lucenhet .  La racine  de son nom "luc = bois sacré" , laisse objectivement à penser que le village  devait se trouver jadis, au milieu d'une forêt importante.
Il y eut une
abbaye laïque , futur siège de la seigneurie de Lussagnet.  En 1385 est recensée la maison noble de "l'Ostau de Lucinheg Domenger". Lusson
compta  également sa seigneurie, propriété des seigneurs de Lalongue ainsi qu'une abbaye laïque particulière.
     Au XVII°: l'abbé révèle l'état de pauvreté des villageois. "
Ils sont dans la misère car le seigneur des lieux ne leur concède pas assez de terroir qu'ils puissent exploiter pour se procurer du pain, car le sol n'est fertile que pour la vigne ".
~Fête communale le 15 août.                                                            

  [ Pour en savoir plus ]

LYS

canton d' Arudy

code postal = 64260

tél mairie = 0559 058409


escriut

superficie = 1540 ha

population = 348/366 hab

altitude = 300m

                              - Le paysage ô combien verdoyant fait penser au titre du  roman "Le lys dans la vallée". A la limite nord de la zone périphérique du Parc National, niché au fond d'un vallon, ce village est resté à l'écart des circuits touristiques et conserve son authenticité. Lys n'a été promue commune indépendante que récemment , vu que c'était un hameau de Sainte-Colome jusqu'au XIX° .  Du point de vue étymologique, Lys signifie " terrain uni, plat, pentu " ,  de la  racine p.i.e lis, qui , très répandue en haute montagne, indique un lieu propice aux avalanches.
 -
Lys subit une forte érosion démographique , passant de 1040 habitants en 1876 à 962 en 1881 et 3 fois moins aujourd'hui.
>>>Un bon conseil: essayez-vous aux quilles de neuf
~Fête communale le 15 août.                                                            

[ Pour en savoir plus ]

FToutes ces communes sont répertoriées dans mon livre " Lo Noste Béarn
avec beaucoup plus de renseignements et précisions:
  ( Voir la couverture:

       M   


compteur de visite